e-Posters

Dépistage systématisé de la fragilité chez les patients de 75 ans et plus hospitalisés dans un service de cardiologie : impact sur la durée moyenne de séjour et le mode de sortie d'hospitalisation
H. Bailly, JS. Vidal, O. HANON

 

Dans le cadre du dispositif PAERPA, une action systématisée de dépistage de la fragilité a été menée de janvier 2018 à décembre 2019 dans le service de cardiologie de l’hôpital Cochin. Notre étude s’intéresse à l’impact sur le devenir du patient en termes de durée de séjour et de mode de sortie d’hospitalisation.

Coordination seniors 2
Place du psychiatre de la personne âgée au sein d'une équipe mobile de gériatrie extrahospitalière : l'exemple tourangeau
J-A. Nkodo, S. Dubnitskiy-Robin, C. Debacq, T. Desmidt, M. Mennecart, V. Camus, B. Fougère

 

Le vieillissement de la population entraine une adaptation de l’offre de soins à destination des personnes âgées, volontiers orientée vers la communauté avec notamment le déploiement d’unités mobiles extrahospitalières de Gériatrie et Psychiatrie de la Personne Agée (PPA). Dans les territoires où elles sont déployées, ces unités mobiles extrahospitalières gériatriques et PPA fonctionnent souvent en parallèle, sans concertation et rencontrent régulièrement des difficultés dans la prise en charge des pathologies complexes

Psychiatrie 2
Accompagner les EHPAD durant l'épidémie Covid : un exemple d'organisation français
A. Aïdoud, P. Poupin, C. Debacq, D. W. Gana, S. Dubnitskiy, JA Nkodo, B. Fougère

 

Coordination seniors
Défibrillateur automatique implantable chez le sujet âgé
P. Poupin, P. Ingrand, ML. Bureau, B. Degand, F. Le Gal, LP. Christiaens, B. Alos, M. Paccalin, R. Garcia

 

Si l’efficacité du Défibrillateur Automatique Implantable (DAI) dans la prévention de la mort subite d’origine rythmique est largement démontrée, son intérêt chez les sujets âgés, notamment de plus de 75 ans, reste débattu. Ces derniers sont souvent sous représentés dans les principales études dont sont issues les recommandations et la proportion de mortalité non rythmique et non cardiaque, plus importante dans cette population, fait s’interroger sur le réel bénéfice de ce type de dispositif.

Défibrillateur
Efficacité à moyen terme de la conciliation médicamenteuse sur les prescriptions de Médicaments Potentiellement Inappropriés chez une population gériatrique
Camille Debacq, Julie Bourgueil, Amal Aidoud, Joëlle Bleuet, Marc Mennecart, Véronique Dardaine-Giraud, Bertrand Fougère

 

La prévention du déclin fonctionnel passe notamment par la prévention de la iatrogénie médicamenteuse. L’un des leviers de réduction du risque iatrogène chez le patient âgé est la limitation du nombre de médicaments potentiellement inappropriés (MPI) prescris au long cours.

Medicaments 4
Le Téléstaff EHPAD Centre - Val de Loire : un outil d'échanges au cours de la période COVID
Sarah Legland, Pierre Gouabault, Jean Rouleau, Bertrand Fougère, Carine Maillet, Sandra Guillemot, Solène Blons

 

Visio COVID
Mise en place d'une filière de repérage des patients âgés ayant bénéficié d'un relevage par le SAMU
C.Debacq, S.Dubnitsky-Robin, P.Deneau, M.Mennecart, M.Rivoal, V.Morais, M.LeMaile, V.Megnan, L.Prevost, S.Poilvilain, J-A Nkodo, S.Laribi, B.Fougère

 

Afin de mieux repérer les patients chuteurs à risque de perte d’autonomie, une collaboration entre l’équipe mobile de gériatrie (EMG) extra-hospitalière du CHRU de Tours et le SAMU est apparue nécessaire. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre des interventions par les pompiers chez des patients ayant chuté et ne nécessitant pas d’hospitalisation, intervention appelée « relevage »

Relevage 2
Evaluation d'un nouvel outil mesurant l'activité physique de sujets âgés chuteurs : l'actimétrie
DEBACQ Camille, VALERY Antoine, BIOGEAU Julie, LORTHIOIS Julie, GALY Régine, PUISIEUX François, DUPORT Thomas, ANNWEILER Cédric, DUVAL Guillaume, MANDIGOUT Stéphane, GAUVAIN Jean-Bernard, MONSEU Mathilde

 

Principalement basées sur une évaluation par questionnaires, les recommandations de l’OMS préconisent entre 150 et 300 minutes d’activité physique par semaine chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Or, cette méthode de mesure de l’activité physique et ces recommandations ne semblent pas applicables chez une population gériatrique, fragile et sédentaire, dont l’activité principale reste la marche lors des tâches domestiques.

Marche retraité